Moncler: « Born to Protect » une collection 100% durable

La maison française de parka et doudoune de luxe confirme sa nouvelle orientation plus responsable. Avec cette collection Born To Protect Moncler s'adapte aux enjeux actuels.

Après le rachat de Stone Island, Moncler s’engage cette fois-ci dans un virage éco-responsable. La maison française a lancé le plan « Born To Protect » pour renouveler leur gamme. Le but  ? Proposer le plus grand nombre de produits éco-responsables. Pour cela Moncler mise sur la traçabilité, une transparence complète sur le processus d’élaboration et l’utilisation de matériaux recyclés.

Une nouvelle collection durable et écologique chez Moncler

Par cette gamme, Moncler s’engage un peu plus dans sa démarche de protéger le climat en utilisant plus de matières recyclées. L’objectif principal étant de réduire de 40% l’impact écologique de la confection d’une doudoune classique. Les doudounes contiendront désormais de l’econyl, un matériel composé de détritus de plastiques marins. Désormais, la traçabilité des matériaux de remplissage sera possible grâce à la maison d’origine française, qui de plus contrôlera davantage l’utilisation des plumes d’oie.  Ces dernières ne proviendront uniquement de fermes sélectionnées, et seront expédiées uniquement dans des emballages recyclables. La collection sera disponible dans les prochains jours pour la Femme, l’Homme et les enfants.

Des pièces Moncler ancrées dans vos dressings au fil du temps

Trop souvent la mode a été accusée de contribuer à la surconsommation par le biais des enseignes de fast-fashion. Ce phénomène a rendu le consommateur dépendant des nouveautés, l’entrainant à renouveler ses pièces de saison aisément au fil des tendances. Moncler monte au créneau en proposant une coupe intemporelle, indémodable et surtout noir. Le but ici est de repenser le modèle économique de l’industrie.

En somme, Moncler veut que ses doudounes s’inscrivent dans les dressings de ses consommateurs dans le temps. C’est la raison pour laquelle la collection pensée par la maison sera « full black », une couleur tout aussi indémodable. Comme le disait Yves Saint Laurent « Il n’existe pas un noir, mais des noirs ». D’après la marque : «  »la durabilité nous concerne tous, tout le temps, donc ces vestes sont déclinées dans une couleur qui fonctionne en toutes occasions ».

En conclusion, toutes cette nouvelles mesures engagées des maisons de luxe, à l’image également des engagements du groupe LVMH, doivent nous faire réfléchir à notre manière de consommer et de nous habiller. Les grandes maisons ont déjà commencé le travail. Pourtant, il sera infiniment plus compliqué pour des marques aux modèles économiques low-cost d’emboîter le pas.

Cependant, il existe des marques plus accessibles engagées,  la marque Uniqlo s’est déjà positionnée en faveur d’un modèle plus durable et tout aussi accessible.

 

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Mail
Share on whatsapp
Whatsapp
Maria Rosaria

Maria Rosaria

Slider

À voir également

oenotourisme vin luxe Bordeaux
Gastronomie

L’Oenotourisme : Un tourisme durable entre vins et cultures

Depuis les années 1980, le tourisme lié au vin, l’oenotourisme, connaît une véritable expansion. Cette nouvelle pratique, très répandue dans les pays où le vin fait partie intégrante de la Culture, met en avant de nouvelles façons d’en découvrir la production et les origines.

Accessoires et Joaillerie

Chanel : « Les bijoux de Mademoiselle » ou la Haute joaillerie

À l’aube des 90 ans de sa célèbre collection de haute joaillerie « Les bijoux diamants », Chanel fait rêver les collectionneurs avec une collection capsule exclusive « Les bijoux de Mademoiselle », présentée au 15 rue de la Paix à Paris pour les 6 prochains mois.