Prix LVMH 2021 : Nensi Dojaka, grande lauréate

Pour la huitième année consécutive, le groupe LVMH a remis cette semaine plusieurs prestigieux prix à de jeunes créateurs. Et cette année le prix LVMH pour les Jeunes Créateurs de Mode, a eu plus de 2000 participants et une finale composée de 9 candidats, avec la créatrice albanaise, Nensi Dojaka, grande lauréate de cette édition 2021.

Prix LVMH : Prestigieuse récompense pour les jeunes créateurs

Le prix LVMH a été créé en 200, avec cette volonté pour le groupe que le prix soit « une action en faveur de l’épanouissement et du renouvellement des talents créatifs indispensable à la vitalité de l’écosystème de la mode ». On compte parmi les précédents lauréats du prix, Thebe Magugu, Marine Serre ou encore Jacquemus. 

Le groupe, leader sur le marché de la mode, contribue donc grâce à ses différents prix « de mettre en lumière et à les accompagner dans le développement de leur marque » les jeunes créateurs, comme le déclarée Delphine Arnault, qui est à l’initiative du prix, lors de la cérémonie. 

Cette année en plus de candidats plus créatifs les un que les autres, le jury était aussi de prestige. Composé de grands noms de la mode tel que Virgil Abloh (Louis Vuitton: Off White), Jonathan Anderson (Loewe), Maria Grazia Chiuri (Dior), Marc Jacobs, Kim Jones (Fendi) et Stella McCartney, tous issue du groupe LVMH. Les différents prix de la cérémonie ont été remis par l’actrice Isabelle Hubert, ici encore figure emblématique de la culture et de la création. 

Nensi Dojoka : Une lauréate LVMH déjà expérimentée

C’est donc l’actrice qui a récompensé la créatrice albanaise, Nensi Dojoka. Un prix qui lui offre 1 an de mentorat dans une des maisons du groupe, 300 000 €, ainsi que l’engouement médiatique lié à la cérémonie. Même si Nensi Dojaka peut espérer plus qu’un tremplin pour sa carrière suite à ce prix, la créatrice n’en est pas à son coup d’essai. Elle a déjà lancé sa marque en 2017, alors qu’elle suivait des études à la prestigieuse College of Fashion de Londres. Elle a depuis fait son chemin dans le monde de la mode et compte déjà parmi ses clientes les plus grands noms de la mode tel que : Dua Lipa, Bella Hadid, Emily Ratajkowski, Camille Charrière, Iris Law ou encore Kaia Gerber. 

La jeune créatrice a déjà su en quelques années seulement, composée sa signature : des créations faites de tule, principalement, à forme asymétrique et couleur unies. Des vêtements simples et élégants, qui grâce à leur singularité permettent de reconnaître en un coup d’œil la touche artistique de la créatrice. 

Mais Nensi n’a pas été la seule créatrice à être récompensée ce jour-là par le groupe. En effet, le prix des jeunes créateurs récompense en tout 3 créateurs. Les deux autres ont aussi obtenu une bourse de plusieurs milliers d’euro et tout comme Nensi, un an de mentorat dans unes des maisons du groupe.

De plus pour cette 8e édition, le prix Karl Lagerfeld, a été décerné a non pas 1, mais 3 créateurs. C’est donc Colm Dillane, 29 ans, fondateur de la marque KidSuper, Lukhanyo Mdingi, 29 ans et Rui Zhou, 26 ans, fondatrice de la marque Rui, qui ont été récompensé par ce prix. Leur offrant une année de mentorat dans une des maisons du groupe, ainsi qu’une dotation de 150 000 euros, chacun.

Avec cette édition 2021, LVMH récompense encore de jeunes talents à l’avenir prometteur, qui grâce à leur participation et la présentation de leur création, peuvent espérer voir leur talent reconnu dans le monde entier.

Crédits Images : LVMH & Instagram Presse

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Zélie

Zélie

Slider

À voir également

sources cheverny château vert
Hôtels & Palaces

Les Sources de Cheverny : Escapade de luxe dans la nature

Un endroit où le temps s’arrête. C’est l’effet produit aux Sources de Cheverny. Imaginé par Alice et Jérôme Tourbier, des amoureux de vin. Basé dans le Val de Loire, cet hôtel vous offre une déconnexion avec la vie extérieure.

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l'astronomie
Beauté

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l’astronomie

Dans le Panthéon des odeurs de rêve, essentiellement peuplé de célébrités françaises comme Dior et Chanel, la parfumerie de niche italienne se situe juste au-dessus, avec les fragrances les plus abouties du monde. Il est impossible de découvrir les marques italiennes sans ressentir le frisson des vacances tant attendues, en marchant sur la plage ou en parcourant les boutiques à la mode.