Fashion-Week SS/2022 : Le show de LGN Louis-Gabriel Nouchi

Du 22 au 27 juin 2021, c'est la fashion week masculine de Paris. Le jeudi 24 juin 2021, c'est LGN Louis-Gabriel Nouchi qui présente sa collection dans le somptueux Palais de Tokyo. Un évènement qui se fait apprécier, et pour cause, seulement 6 maisons sur 72 présentent leurs créations lors d'un défilé physique.

Du 22 au 27 juin 2021, c’est la fashion week masculine de Paris. Le jeudi 24 juin 2021, c’est LGN Louis-Gabriel Nouchi qui présente sa collection dans le somptueux Palais de Tokyo. Un événement qui se fait apprécier, et pour cause, seulement 6 maisons sur 72 présentent leurs créations lors d’un défilé physique.

LNG est fondé en 2017 par Louis-Gabriel Nouchi. Ce dernier propose une vision contemporaine. « Avec LGN, la silhouette devient un point d’équilibre entre tailleur classique et sportswear, la contre-culture grunge et le savoir-faire traditionnel, offrant une nouvelle liberté, un nouveau rapport à ce que l’on porte. » 

Les mannequins LGN semblent marcher sur l’eau le temps du défilé

10h, l’entrée est accessible. Toutes les personnes invitées peuvent entrer au Palais de Tokyo pour s’installer. Nous sommes au pied de la Tour Eiffel, le cadre est magnifique. Le défilé se déroule au niveau de la fontaine du Palais. Les spectateurs sont placés de part et d’autre. Un jeu de mise en scène est créé. Le podium est placé sur l’eau avec un effet miroir. Une scénographie simple mais très efficace. Les mannequins, un par un, semblent marcher sur l’eau. Le temps gris de Paris fait ressortir la splendide collection du créateur.

Du marbré parmi des nuances de couleurs

La musique change. Le show commence. Tout le monde commence à apercevoir les premiers modèles. Le blanc ainsi que le blanc cassé dominent. Des nuances de couleurs viennent contraster les autres tenues : bleu, beige, jaune, marron et rose. La collection est plutôt sous une tonalité claire. Quelques pièces sont noires, mais ce n’est absolument pas ce qui l’emporte. Un seul motif vient harmoniser l’ensemble des tenues : le marbré. Inspiré des papiers marbrés, ce dernier vient faire un clin d’oeil à l’intérieur des livres anciens. De plus, les pièces sont très larges, fluides et non-genrées.

Une collection sexy, sensuelle et intellectuelle

Louis-Gabriel Nouchi vient revisiter les classiques comme par exemple le costume ou les pièces underwears. Le designer décrit sa collection comme étant sexy, sensuelle et intellectuelle. Un pari tenu pour le jeune créateur. Un show qui reste dans le style de la marque : des vêtements sans distinction de sexe, des coupes précises et fluides tout en étant adaptés aux nouveaux modes de vie. Le tailleur bleu est le favori pour la plupart des spectateurs. Et vous, pour quelle tenue LGN allez-vous craquer ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Marine

Marine

Journaliste plurimédia, Marine a obtenu son diplôme en journalisme en 2019. Elle est passionnée depuis toujours par la mode, les voyages et tout ce qui concerne la culture. Depuis l’âge de ses 12 ans, elle voyage tout autour du monde, mais plus particulièrement en Amérique Latine. Ce continent qui a su séduire la jeune journaliste dès son premier voyage. Fan de mode également, elle (re)commence à dessiner et créer des pièces de mode. Elle rejoint Minute Luxe en janvier pour partager ses passions.
Slider

À voir également

Les 10 défilés les plus marquants de la dernière décennie
Mode

Les 10 défilés les plus marquants de la dernière décennie

Chaque année, les différentes Fashion Week du globe nous offrent des centaines de défilés tout au long de l’année. Une abondance qu’il est des fois difficile de s’en souvenir. Mais parfois par choix du décor, des tenues, de sa symbolique, il marque les esprits et devient un défilé qui s’inscrit dans ceux qui marquent l’histoire de la mode. Retour sur 10 défilés les plus extraordinaires les uns des autres qui ont marqué cette dernière décennie.

Sotheby's : Vente d'un personnage numérique NFT à 11,7 millions
Business

Sotheby’s : Vente d’un personnage numérique NFT à 11,7 millions

Après la vente de l’oeuvre numérique NFT la plus chère au monde, la deuxième a été mise aux enchères et vendue par la maison Sotheby’s : CryptoPunk 7523, également connu sous le nom de « Covid Alien », dans le cadre de sa série intitulée Natively Digital : A Curated NFT Sale.

tableau Winston Churchill vendu aux enchères Phillips Minute luxe magazine
Culture

Phillips : Un tableau de Winston Churchill vendu 1,8 million

La vente aux enchères a eu lieu le 23 juin par la maison Philips. Nommée Le Moat, Breccles, cette toile de 1921, a été peinte par l’ancien Premier ministre britannique, Winston Churchill. Un tableau qui regorge d’histoire, et dont la sienne est tout aussi fascinante.