Insolites : Devons-nous porter des sneakers à prix d’or ?

Les sneakers, ou plus communément, baskets, tennis, sont depuis quelques années, un marché en constante augmentation, un business prenant le pas sur la chaussure de ville, en grande pompe détrônée de son piédestal, décotée par la City du pied-à-porter. 

Votre Minute Poético-analytique

Désormais vendues à prix d’or, parfois mises en vente par tirage au sort, les sneakers ont un pied à wall street, ou plutôt à « walk street », une compétition nouvelle tendance qui pourrait bien nous faire marcher sur la tête, au profit d’une pompe à fric qui ne cesse de faire le buzz ! Le temps du talon a perdu de la hauteur, pour une avancée plus ras du sol, en course vers une nouvelle ère, celle du paraître mieux dans ses baskets.

Etre ou paraître, Etre ou Avoir, là est la question…

Après quoi court-t-on finalement? Moins confortable, le talon aligne des airs d’étalon, dont l’allure digne et raffinée accompagne chaque look sans faux pas. Plus terre-à-terre, montée sur coussin d’air, à pas feutré sur fond décontracté, la basket nous engage sur une intrigue plus féline… Montée sur coussin d’air, la tennis impulse des ailes de gazelle… Finalement les sneakers font un pied d’nez à l’élégance, en faveur d’un confort sans précédent, à la complaisance d’un mode de vie plus sauvage et plus libéré. On pourrait donc penser qu’être bien dans ses baskets n’a pas d’prix, point final !

Le recours à des personnalités ou des collaborations : Un tremplin gagnant

Sauf que… Les firmes ont fait appel à des valeurs extérieures, pour relancer une course en perte de vitesse. S’embarquer quotidiennement sur Air Force 1 a finalement enraciné l’illusion de la souveraineté, s’accaparer Air Jordan à prix d’or, a pris des airs d’attachement, surfant sur une vague de dépendance affective…. Posséder Air Jordan, coûte que coûte, c’est penser « être » celui qui en a inspiré le nom ! Plus encore, la paire délaisse ses airs de confort, au crédit d’une dégaine sur fond d’investissement, car si certaines collections voient le jour en série limitée, la sneakers devient un objet de collection, qui s’arrache à prix fort, par le biais de ventes aux enchères, authenticités garanties !

C’est ainsi que naquit walk street, sur fond de Nike Air qui d’un coup d’air a gagné le marché de la citadine, et d’un coup d’vent dépouille nos bourses. Certes, toute évolution passe par un chaos qui renverse tout de la tête aux pieds, mais désormais, sans talons prenons de la hauteur, en ne perdant pas de vue, qu’être bien dans ses souliers, est composé de l’auxiliaire ETRE.

Etre et avoir, sont de vieux rivaux, finement mis en dualité par un marché qui en tire subtilement les lacets, c’est là qu’on s’emmêle les pédales, quand l’appât du gain, à ce point éclipse l’humain. C’est à se demander qui nous fait courir ? La tennis ? Ou ces pointures de l’ombre qui maîtrisent et renvoient la balle de l’illusion ?

Déchaussons-nous le temps d’un instant, pour mettre à nu nos Pieds, et regarder là où vraiment nous plaçons nos valeurs… Dans l’avoir, ou l’authenticité de l’être.

Découvrez davantage d’articles sur l’univers insolite du luxe sur Minute Luxe Magazine.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Anouchka

Anouchka

Sillonner les plateaux de studios photos et de cinéma pendant 20 ans, l’image était son quotidien, chaque image était magie, et elle était la mage qui imageait la poésie de la Vie. En tant que photographe, poète de l’image, poète intemporelle, elle aime voir le monde sous tous les angles, bien que différents. Au fil du temps, Anouchka a posé l’appareil, pour se rendre la pareille... et se former pendant 10 ans, à de nombreux enseignements thérapeutiques et énergétiques. Elle aime les autres et les mots, bien qu'elle s'occupe de leurs maux, elle préfère les faire danser: les mots. Elle a rejoint Minute Luxe Magazine en tant que rédactrice polyvalente.
Slider

À voir également

Accessoires et Joaillerie

SICIS Jewels : L’art de la micro-mosaïque italienne

La marque de bijoux SICIS, mondialement connue, puise son inspiration et sa technique dans l’art ancien de la mosaïque, lui apportant une touche de modernité, dans un arc artistique à travers le temps. Prolongeant le savoir-faire dans le futur, cette maison de luxe gagne du terrain à Milan, Paris, Tokyo, New York, Dubaï, Istanbul, Hong Kong, Rome, New Delhi, Bruxelles, Madrid et Pékin.

temple noble art - minute luxe magazine
Bien-être

Temple | Noble Art : Les clubs de boxe haut de gamme à Paris

Le Club de Boxe Temple | Noble Art est une enseigne de clubs de boxe haut de gamme lancée en 2014 à Paris. Elle cible les boxeurs en col blanc, attirant des cadres, des avocats ou des chefs d’entreprise.
L’objectif de l’enseigne ? Confirmer sa position de leader de la boxe à Paris, et pourquoi pas regarder vers l’étranger pour l’ouverture de nouveaux clubs !

Le Cinq Codet : Hôtel, Spa, cuisine d’auteur
Hôtels & Palaces

Le Cinq Codet : Hôtel, Spa, cuisine d’auteur

Hôtel de luxe contemporain au mélange subtile de l’Histoire de Paris à travers sa décoration. Il a également la particularité de cultiver le goût du silence et de la romance, qui inspirent la cuisine d’auteur du chef David Maroleau et de son restaurant Chiquette.