Le Familistère de Guise : un musée d’art riche en histoire

Bâtiment typique du second empire, le familistère est une ancienne maison pour les ouvriers de la métallurgie reconvertie en musée et restaurant d'exception.

Le Familistère de Guise, endroit exceptionnel à l’histoire incroyable ! Il a été imaginé au XIXe siècle par un industriel bien connu et véritablement idéaliste, Jean-Baptiste André Godin. Il est, en effet, adepte du confort et du bien-être de ses ouvriers, il a transformé ce lieu de travail et y a fait construire des logements, des écoles, des magasins, une piscine, des jardins, et même un théâtre, avant qu’il devienne un musée.

Un musée à l’histoire riche

Tout se déroule de 1859 à 1884, Jean-Baptiste Godin fait bâtir à Guise, dans l’Aisne, proche de son usine de poêles en fonte, une immense cité. Celle-ci aura le pouvoir de loger 2 000 habitants et employés de la société, dont le nom serait : le Familistère. Cette expérimentation sociale du monde industrialisé dura jusqu’en 1968. Ce projet des plus ambitieux fonctionna sous le régime d’une association coopérative du travail. Le Familistère de Guise, après dix années de restauration et de valorisation est toujours habité. Cet endroit « magique » a été transformé en un musée de 5 000 m2 d’expositions et plusieurs hectares de jardins.

Des expositions modernes dans un cadre historique

Le parcours de visite est immense. Il conduit de l’appartement du fondateur au théâtre à l’Italienne, en passant par les économats au pavillon central, puis de la buanderie-piscine aux jardins du Palais social. Le but de l’industriel était de permettre à ses employés de s’élever socialement, c’est aussi pour cela qu’il a souhaité construire un théâtre où des spectacles, des concerts et des séances de débat étaient organisés. Il souhaitait offrir les « équivalents de la richesse » à tous ! Godin, c’était le « bien-vivre ensemble » ! L’effet se prolonge puisque la piscine, les magasins et l’école sont toujours en activité aujourd’hui.

La visite guidée du Familistère présente les fondamentaux de l’histoire du site. 70 000 personnes visitent cet espace unique, chaque année et repartent avec des connaissances précises sur le fondateur Godin et sa famille, ainsi que sur les bâtiments et leurs fonctions. Le Familistère est une interprétation critique, originale du phalanstère de Fourier ! Une originalité partagée avec d’autres musées à l’image du Châteaux La Coste, où l’extravagance des œuvres se mêle à la nature !

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Stéphanie

Stéphanie

Dès son plus jeune âge, Stéphanie s'est imprégnée de l'univers artistique avec la musique classique et la peinture. De cela est certainement né un fantastique défaut, celui de la curiosité "du beau", avec une passion pour le monde de l'architecture, du design et des arts. Elle a fait le choix d'associer sa passion de l'écriture à celle des beautés offertes par la vie, dont elle est éperdument amoureuse.
Slider

À voir également

armani hotel milan minute luxe magazine restaurant
Hôtels & Palaces

Armani Hotel Milan : L’expérience ultime du luxe

Le voyageur passionné est toujours à la recherche de nouveaux endroits qui vont « susciter la joie » et enflammer l’imagination, de manière à graver dans notre esprit les souvenirs de toute une vie. Pour le monde entier, Milan est comme la Mecque de la mode, du style, de l’art et d’une cuisine passionnante. Les clients chanceux de l’Armani Hotel Milano sont traités comme des rois et peuvent vivre l’expérience du luxe ultime.

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l'astronomie
Beauté

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l’astronomie

Dans le Panthéon des odeurs de rêve, essentiellement peuplé de célébrités françaises comme Dior et Chanel, la parfumerie de niche italienne se situe juste au-dessus, avec les fragrances les plus abouties du monde. Il est impossible de découvrir les marques italiennes sans ressentir le frisson des vacances tant attendues, en marchant sur la plage ou en parcourant les boutiques à la mode.