Vestiaire Collective : La nouvelle licorne française du luxe

Moins d’un an après leur dernière levée de fonds, la plateforme Vestiaire Collective a annoncé au début du mois dernier une nouvelle ouverture de capital pour un montant total de 179 millions d’euros, lui permettant de rentrer dans le cercle fermé des licornes françaises.

L’opération devrait lui permettre de continuer son développement en termes d’innovation stratégique, mais également géographique, afin de renforcer sa présence sur le marché américain et asiatique.

Vestiaire Collective : une plateforme plébiscitant une mode de luxe responsable

Créée à Paris en 2009, Vestiaire Collective est spécialisée dans le luxe de seconde main. Incarnant le changement de modèle et de pratiques dans le monde de la mode, la plateforme propose à ses quelque 11 millions d’utilisateurs, une moyenne de plus de 3 millions d’articles d’occasion comprenant entre autres sacs, vêtements, ou bijoux. Surfant sur l’engouement de la mode durable et plus respectueuse de l’environnement, Vestiaire Collective a de plus en plus d’adeptes, comme le démontre l’augmentation conséquente de ses ventes notamment depuis le début de la crise de la Covid-19. Cette dernière a tout d’abord eu pour conséquence de l’augmentation des achats en ligne, mais a également, selon un récent sondage IFOP, “servi de prise de conscience sur le fait que l’on n’a pas besoin d’acheter autant”. Le modèle d’achat de seconde main sur lequel la plateforme Vestiaire Collective repose devrait ainsi, selon ses dirigeants continuer sur sa bonne lancée, et gagner de nouvelles parts de marché dans les années à venir.

Des investisseurs convaincus du concept de la plateforme Vestiaire Collective

La plateforme à la forme olympique accueille ainsi le groupe de luxe Kering ainsi que le fonds d’investissement américain Tiger Global Management, tous deux convaincus de la forte croissance du marché de la revente d’articles de luxe, qui devrait atteindre, selon certaines estimations, plus de 60 millions d’euros d’ici 2025. La montée au capital de la part de Kering n’est pas étonnante, le groupe étant connu pour être à la pointe des évolutions du marché, avec un positionnement de marque axé vers le développement durable. Quant au fonds d’investissement américain Tiger Global Management, il va permettre à la plateforme d’accroître son développement sur les marchés américains et asiatiques, secteurs sur lesquels Vestiaire Collective est d’ores et déjà présente avec des bureaux à New York et Singapour.

Crédits photos : Vestiaire Collective Presse

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Eugénie

Eugénie

Slider

À voir également

Accessoires et Joaillerie

SICIS Jewels : L’art de la micro-mosaïque italienne

La marque de bijoux SICIS, mondialement connue, puise son inspiration et sa technique dans l’art ancien de la mosaïque, lui apportant une touche de modernité, dans un arc artistique à travers le temps. Prolongeant le savoir-faire dans le futur, cette maison de luxe gagne du terrain à Milan, Paris, Tokyo, New York, Dubaï, Istanbul, Hong Kong, Rome, New Delhi, Bruxelles, Madrid et Pékin.

Calvin Klein annonce Veronica Leoni comme nouvelle directrice créative
Business

Calvin Klein : Veronica Leoni nouvelle directrice créative de la collection

Calvin Klein a annoncé aujourd’hui la nomination de Veronica Leoni au poste de directrice créative de la collection, marquant un tournant significatif pour la marque avec un retour attendu sur le podium. Cette nomination stratégique promet de redéfinir l’identité de Calvin Klein avec une nouvelle vision créative et audacieuse.

Exposition l'enfance du design - Minute Luxe Magazine
Design

L’enfance du design : Bonpoint et le Centre Pompidou dévoilent un siècle d’innovation

Au cœur de Paris, le Centre Pompidou, avec le précieux soutien de Bonpoint, dévoile « L’enfance du design : Un siècle de mobilier pour enfant », une exposition remarquable qui retrace l’évolution du mobilier spécialement conçu pour les plus jeunes. À travers cette rétrospective, le musée illustre comment les innovations en matière de design de mobilier pour enfants ont suivi les transformations culturelles et sociales, reflétant un luxe adapté et pensé pour stimuler l’imaginaire et la créativité des enfants.