WallyPower 118 : Entre navette spaciale et Yacht de sport

Lancé en 2000 par les chantiers Wally, le 118 WallyPower faisait figure d'OVNI dans le monde des yachts. Équipé de 3 grosses turbines à gaz et désigné comme une navette militaire futuriste, il aura marqué les esprits par son audace et ces performances.

Le principe derrière la conception de ce projet monégasque est de faire la synthèse entre propulsion thermique et l’élégance d’un sloop. Les sloops sont des voiliers à un seul mat, souvent rapide et agiles, ils sont aussi entourés d’une aura, ils incarnent le chic et la passion de la mer. Le fondateur de Wally Power est d’ailleurs un ancien régatier accompli et passionné de voile. L’idée derrière ce yacht était de construire un engin agressif, épuré et anguleux rappelant la course tout en conservant des performances de bateau de compétition. 

Le propriétaire de Wally le décrit d’ailleurs comme « un bombardier furtif avec une proue de voilier, des prises d’air comparables à celle d’une Formule 1 et une décoration intérieure dépouillée d’inspiration asiatique. » Le ton est donné et les performances sont au rendez-vous, avec 3 turbines à gaz de 5 600 CH chacune soit 16 800 chevaux au total. C’est tout simplement énorme et cela permet au navire de 36 mètres d’atteindre les 60 nœuds soit 110 km/h. La coque des 118 WallyPower est le résultat d’un vaste programme de recherche et développement comprenant des tests en bassin de carène à Göteborg, en Suède et en soufflerie chez Ferrari à Maranello, en Italie. Tout est fait pour optimiser les performances. 

Les aménagements ne sont pas en reste, aucun compromis n’a été fait sur la qualité des matériaux et sur l’aménagement haut de gamme du yacht. On dispose d’une vue à 360° depuis la salle à manger grâce au plancher surélevé. Sous la table de repas pouvant accueillir 8 personnes, une longue vitre permet d’apporter la lumière naturelle à l’intérieur. Les cabines sont aussi lumineuses grâce à des hublots XL. 

Tout cela a néanmoins un prix : 33 millions $ pour la version à triple turbine à gaz, ou 22 millions $ pour les doubles moteurs diesel. De plus, l’engin n’est pas économe en gaz, à pleine vitesse le bateau consomme 58 L de combustible par mile soit 3 500 litres par heure. Le 118 est auréolé de prix et de distinctions, ce qui est tout à fait compréhensible au vue des performances et de l’équipement futuriste du navire. Si vous pouvez vous le permettre le WallyPower 118 devrait être en tête de votre liste. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Pierre-Louis Bito

Pierre-Louis Bito

Diplômé d'une grande école de commerce française en finance de marchés, Pierre-Louis est un passionné d'horlogerie, d'automobile et d'Histoire. Voyageur et connaisseur hors-pair du monde du luxe, il a souhaité vous partager ses impressions et l'actualité de cette industrie. Entrepreneur et ambitieux, grâce à diverses expériences dans le monde de la finance et les cryptomonnaies, il saura vous faire découvrir les enjeux financiers et économique de ce marché en pleine croissance.
Slider

À voir également

sources cheverny château vert
Hôtels & Palaces

Les Sources de Cheverny : Escapade de luxe dans la nature

Un endroit où le temps s’arrête. C’est l’effet produit aux Sources de Cheverny. Imaginé par Alice et Jérôme Tourbier, des amoureux de vin. Basé dans le Val de Loire, cet hôtel vous offre une déconnexion avec la vie extérieure.

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l'astronomie
Beauté

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l’astronomie

Dans le Panthéon des odeurs de rêve, essentiellement peuplé de célébrités françaises comme Dior et Chanel, la parfumerie de niche italienne se situe juste au-dessus, avec les fragrances les plus abouties du monde. Il est impossible de découvrir les marques italiennes sans ressentir le frisson des vacances tant attendues, en marchant sur la plage ou en parcourant les boutiques à la mode.