Bonhams : La montre de Pablo Picasso vendue à 219.050 euros

Le 20 mai dernier se déroulait le début des enchères de la montre de Pablo Picasso. C’est à Paris, grâce à la maison de ventes aux enchères londonienne Bonhams, que ce petit trésor d’horlogerie du peintre espagnol, a trouvé son acheteur.

On ne présente plus Pablo Picasso, l’un des plus grands artistes du XXème siècle. Tout comme la renommée internationale de ses oeuvres, la notoriété peintre espagnol ne s’arrête pas aux frontières européennes. Considéré comme le père du cubisme, on lui doit le gigantesque Guernica, Les Demoiselles d’Avignon, ou encore La Femme qui pleure.

Une oeuvre horlogère de Picasso aux enchères par la Maison Bonhams

Et pour une fois, c’est ici un de ses oeuvres d’horlogerie, qui est mis aux enchères. Bien qu’il soit plus connu pour son art que pour ses bijoux de poignets, Picasso a été de nombreuses fois photographié avec des montres plus belles les unes que les autres. Parmi elles, une Jaeger-Le Coultre triple calendar moon phase ou encore une Rolex GMT Master. Cette vente aux enchères se déroule parallèlement à la vente de la Maison Tajan contre la précarité étudiante.

Picasso a aussi été photographié à de nombreuses reprises avec un autre modèle, qui est celui mis en lumière aux enchères. La montre est une Michael Z. Berger, un petit horloger suisse qui désormais travaille aux États-Unis. Avec son magnifique et sobre bracelet en acier, c’est le cadran qui attire directement l’attention. En effet, pas de chiffre sur cette montre mais, des lettres, et pas n’importe lesquelles. Celles qui épellent le nom de celui qui l’a désigné. Car il y existe une vieille tradition dans le monde de l’horlogerie qui est de remplacer les chiffres sur le cadran par un nom. Pablo Picasso ayant un nom qui détient précisément 12 lettres, il en revenait presque de l’évidence d’inscrire son nom sur ce cadran. 

La montre ultra limitée de Pablo Picasso : 3 exemplaires au monde

Et c’est donc Bonhams, qui a eu l’honneur de mettre aux enchères ce bijou du peintre. Si tout cela a été rendu possible, c’est grâce à une femme, Lela Kanellopoulou. En effet, cette sculptrice grecque était proche de Picasso qui lui a un jour fait cadeau de cette montre. Ce modèle n’existe seulement qu’en 3 exemplaires, dont 2 qui appartiennent à la Fondation Picasso. L’occasion d’avoir une autre vente de ce type pour ce modèle est donc presque impossible. Il est donc probable que cet événement fût la dernière opportunité de se procurer cette montre. Cette dernière a finalement été vendue à près de 220 000 euros, après des estimations réalisées entre 12000 à 18000 euros.

Et ce n’est pas la seule vente aux enchères autour du peintre pour Bonhams. En effet, le 13 mai a été mis aux enchères le tableau du peintre la Femme au béret mauve datant de 1937. La vente a eu lieu à New York et le bien estimé à 15 millions de dollars. L’héritage des oeuvres de Picasso est donc toujours d’actualité, aussi bien pour ses montres ou que pour ses tableaux.

Crédits Images : Bonhams Presse

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Zélie

Zélie

Slider

À voir également

sources cheverny château vert
Hôtels & Palaces

Les Sources de Cheverny : Escapade de luxe dans la nature

Un endroit où le temps s’arrête. C’est l’effet produit aux Sources de Cheverny. Imaginé par Alice et Jérôme Tourbier, des amoureux de vin. Basé dans le Val de Loire, cet hôtel vous offre une déconnexion avec la vie extérieure.

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l'astronomie
Beauté

In Astra : Le mariage de la parfumerie et de l’astronomie

Dans le Panthéon des odeurs de rêve, essentiellement peuplé de célébrités françaises comme Dior et Chanel, la parfumerie de niche italienne se situe juste au-dessus, avec les fragrances les plus abouties du monde. Il est impossible de découvrir les marques italiennes sans ressentir le frisson des vacances tant attendues, en marchant sur la plage ou en parcourant les boutiques à la mode.