Les collaborations mythiques entre marques et artistes

Les collaborations sont depuis quelques années plus qu’à la mode. Que cela soit entre marque ou lorsqu'un artiste collabore avec, elles sont toutes plus intéressantes les unes que les autres. Ici plus que de simples égéries, les artistes et leurs univers deviennent le temps d’une collection, les muses et les directeurs artistiques de la marque. Mélangeant deux univers, le temps d’une collection. Retour sur les plus mythiques collaborations entre marques et artistes.

La collaboration Yves Saint Laurent x Mondrian : Une déclaration d’amour iconique

Elle est la pièce mythique de la marque Yves Saint Laurent, la robe Mondrian. Présentées lors de la collection de 1965, plusieurs robes reprennent les motifs abstraits du peintre néerlandais Piet Mondrian. Avec l’utilisation des couleurs primaires et simples lignes et formes, ces robes sont instantanément reconnaissables. Ces robes sont de véritables œuvres d’art et une déclaration d’amour d’Yves Saint Laurent au travail de Mondrian, pionnier de l’abstraction décédé 20 ans plus tôt. Une collaboration artistique qui à ce jour reste l’un des plus mythiques, et dont les robes sont encore considérées comme pièces phares de la maison YSL.

La collaboration Uniqlo x Billie Eilish x Takashi Murakami : Trio artistique

C’est ici une triple collaboration qui a vu le jour suite à un échange sur Instagram entre la chanteuse et l’artiste. Billie Eilish a en effet demandé à Takashi Murakami de réaliser un de ses clips. Suite à cette première collaboration, la marque japonaise Uniqlo s’est greffée au duo, pour une collection de T-shirts dessinés par Takashi Murakami à l’effigie de Billie. La collection qui mélange donc parfaitement les 3 univers est sortie l’année dernière lors du mois de mai, dont certains modèles sont encore disponibles sur Uniqlo.

La collaboration Alexander McQueen x Damien Hirst: le morbide à son paroxysme

Quand le morbide devient le plus bel des accessoires. C’est comme cela que pourrait être résumée cette collaboration, entre la marque de l’anglais Alexander McQueen et le peintre sculpteur Damien Hirst. Alexander McQueen dans ses collections a toujours voué un culte au morbide, la mort, l’horreur et tout ce qui fait détourner du regard. Rien d’étonnant d’une marque qui a pour logo le squelette d’un crâne. De son côté Damien Hirst, lui est un artiste au multiples facettes. Peintre, sculpteur, illustrateur, il est un vrai “touche-à-tout” de l’art. Spécialiste lui aussi du morbide, on lui doit notamment des polémiques telles qu’une exposition où il enferma plus de 9 000  papillons dans une pièce pour une exposition, les laissant mourir dedans. Une collaboration entre le génie de la mode britannique qu’était Alexander McQueen et Damien Hirst, ne pouvait donc qu’être le morbide à son paroxysme. Constituée de 30 foulards, on y retrouve des crânes, des fleurs et des motifs extrêmement symétriques. La collaboration a été partagée au grand public en 2013, soit 2 ans après la disparition de McQueen. Les deux artistes ayant déjà collaboré ensemble, Damien Hirst a donc pu rendre un bel hommage à son ami avec qui il partageait son adoration de la mort.

Alexander McQueen x Damien Hirst Collaboration écharpe - Minute Luxe Magazine

La collaboration Adidas x Beyoncé : Collaboration de légendes  

Beyoncé n’est pas à son premier essai dans la mode. Effectivement, la chanteuse qui porte entre autres les casquettes d’actrice, danseuse, a créé sa propre marque IVY Park en 2016. Et c’est en 2020 que le géant du sport et la géante du divertissement, collaborent pour la première fois. Cette année, la marque et celle de Beyoncé ont de nouveau collaboré ensemble. La collection se compose d’énormément d’éléments et de pièces, des chaussures, aux écharpes tout en passant par des combinaisons. Une campagne publicitaire pour la nouvelle collection Beyoncé x Adidas a été produite tout autour de la carrière de la chanteuse ainsi que de l’impact de cette dernière sur de nombreuses générations.Une campagne émouvante et inspirante, encore un gros coup des deux dont les collaborations sont toujours parfaites.

Louis Vuitton x Jeff Koons : Tableaux sur maroquinerie

Pour cette collaboration on retrouve Louis Vuitton, géant de la mode et de la maroquinerie de luxe, qu’on ne présente plus et la légende de sculpture kitsch néo-pop, Jeff Koons, mondialement connu en partie pour ses statues représentant des chiens gonflables. C’est d’abord en Avril 2017 et ensuite en Août de la même année, que les deux collaborent. Le principe des collections a été de prendre des tableaux mythiques, de peintres encore plus mythiques, en les utilisant comme “motifs” du cuir pour une collection autour de la maroquinerie. On retrouve donc représenté sur un sac La Joconde ou encore Les Nymphéas sur un porte-monnaie. De même, le nom de famille du peintre est écrit sur chaque accessoire. Une collaboration a deux éditions avec un premier drop centré sur Vinci, Van Gogh, Fragonard et un second constitué de Monet Gauguin ou encore Turner. La collaboration a énormément fait parler d’elle et relancé le dialogue sur l’appropriation culturelle et la légitimité du sculpteur sur ce projet, car les sacs reprennent des motifs déjà existants. Marques et artistes ont toujours su rivaliser de créativité dans leurs collaborations. Certaines marques de luxe n’hésitent pas à s’associer entre elles, pour créer des collaborations tout aussi uniques.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Mail
Partager sur whatsapp
Whatsapp
Zélie

Zélie

Slider

À voir également

défilé fashion week minute luxe magazine
Culture

Découvrez l’histoire de la Fashion Week depuis sa création

La Fashion Week doit sûrement vous évoquer quelque chose. Le glamour, le chic, les créations uniques ou encore les défilés somptueux, mais la Fashion Week est surtout un événement sacré et incontournable du monde de la mode. Une véritable histoire et un jargon qui lui est bien propre, se cachent derrière ….